Air France : plus de 70 ans de présence en Chine et notamment à Hong Kong

Dès 1938, Air France relie la France à la Chine avec un service hebdomadaire Paris/Hanoï via Marseille-Tunis- Benghasi-Tripoli-Alexandrie-Damas-Bagdad-Calcutta-Rangoon-Bangkok prolongé sur Hong Kong. Le trajet dure alors huit jours et est assuré par un trimoteur Dewoitine 338, équipé de fauteuils-couchettes, volant à une vitesse de croisière de 290 km/h, avec 18 escales intermédiaires. Cette desserte est suspendue en 1940 pendant la guerre.



Air France : plus de 70 ans de présence en Chine et notamment à Hong Kong
En 1946, Air France dessert Shanghai au départ de Saïgon, et en 1947 au départ de Paris en DC4. Le voyage Paris-Tunis-Le Caire-Bassorah-Karachi-Calcutta-Saigon-Shanghai dure quatre jours et demi. Air France assure également une liaison Saigon-Hong Kong en DC3.

En juillet 1949, la guerre civile interrompt la desserte de Shanghai. En 1952, Air France met en service le Lockheed « Constellation » entre Paris-Orly et Hong Kong, une fois par semaine. En octobre 1956, Paris et Pékin se trouvent reliés régulièrement par un service aérien, assuré successivement par Air France, CSA, Aeroflot et la Compagnie Nationale Chinoise. Air France et CSA transportent les passagers de Paris à Prague, Aeroflot les mène de Prague à Moscou et Novosibirsk. Enfin, la Compagnie Nationale Chinoise les transporte de Novosibirsk à Pékin.

Le 13 juin 1957, Air France met en ligne le Super Constellation entre Paris et Hong Kong, puis en 1960, le Boeing 707 entre Paris, Pnom Penh et Hong Kong. Ces services sont exploités par Air France et par Air Cambodge entre Pnom Penh et Hong Kong.

Le 19 septembre 1966, Air France inaugure, en Boeing 707, la ligne hebdomadaire Paris-Shanghai, fermée en 1949. Une correspondance est assurée de Shanghai vers Pékin par la compagnie chinoise CAAC. Air France est alors la seule compagnie européenne à desservir la République Populaire de Chine.

En 1973, la desserte de Pékin se substitue à celle de Shanghai. Elle est assurée par deux vols hebdomadaires : Paris-Athènes-Karachi-Pékin et Paris-Athènes-Le Caire-Karachi-Rangoon-Pékin. Au printemps 1974, Air France met en place, à Hong Kong, sur deux des trois fréquences, le gros porteur long-courrier Boeing 747, à destination de Paris.

Le 1er avril 1980, Air France remplace ses deux vols hebdomadaires Paris-Pékin assurés en Boeing 707 par un vol hebdomadaire en Boeing 747 combiné (transportant 250 passagers et 26 tonnes de fret sur le pont principal).

Le 28 juin 1991, la liaison Paris/Pékin d’Air France est assurée par un vol hebdomadaire sans escale, le changement d'itinéraire entraînant un important gain de temps de près de 6 heures 30, grâce au survol de la Sibérie et de la Mongolie. Ce vol est assuré en 747 combiné (fret et passagers) pouvant emporter 246 passagers et 30 tonnes de fret.

Le 27 mars 1994, suite à l’arrivée de l’Airbus A340, la ligne Paris-Pékin d’Air France est assurée par trois vols hebdomadaires sans escale, puis en 1995, le Boeing 747-400 fait son apparition sur la ligne qui passe à quatre vols par semaine.

En juin 1997, pour la première fois, des interprètes chinois sont présents sur les vols Pékin-Paris, puis Hong Kong-Paris et Shanghai-Paris. En mai 1998, le nouvel Airbus long-courrier quadriréacteur, l'A340-300, est mis en service sur la ligne Paris – Shanghai.

En novembre 2001, grâce à un partage de codes avec la compagnie China Eastern, Air France dessert désormais la ligne Paris-Shanghai par un vol quotidien, dont trois avec ses propres avions.

Le 6 janvier 2004, Air France inaugure la ligne Paris-Canton, assurée en Airbus A 340-300, cinq fois par semaine. En juin 2004, les vols deviennent quotidiens. Air France est la première compagnie européenne à desservir Canton.

Lundi 20 Septembre 2010
Lu 1388 fois

Hong Kong Pratique | Hong Kong : Les 10 Incontournables | Hong Kong : Hôtels | Hong Kong : Restos | Hong Kong : Culture | Hong Kong : côté shopping | Hong Kong : côté nuit | Hong Kong : news | Hong Kong : reportages | Lexique | Hong Kong : en bref


Inscription à la newsletter