Cathay Pacific ne transportera plus d'ailerons de requins !

Après le palace Le Peninsula qui a retiré les ailerons de requins de ses menus, la compagnie aérienne de Hong Kong Cathay Pacific (section fret) vient d’annoncer qu’elle refuserait désormais de transporter des ailerons de requins pêchés à l'état sauvage.



Cathay Pacific ne transportera plus d'ailerons de requins !
La compagnie aérienne locale a donc décidé « d'arrêter de transporter les requins et les produits contenant du requin pêchés de manière non respectueuses de l'environnement » souligne un récent communiqué de la Cathay…

Même si la plupart des 10.000 tonnes d’ailerons importés chaque année arrivent par voie maritime, c’est, symboliquement, un coup porté à ce commerce. D’ailleurs, les marchands hongkongais (qui se trouvent principalement dans le quartier de Sheung Wan) ont déclaré que cette décision risquait de mettre en péril leur activité. Les défenseurs de l’environnement ont par contre, salué cette annonce.

Rappelons qu’on retrouve souvent cet aliment (principalement en soupe) aux menus des banquets de mariages ; des réunions de famille et d’amis comptant des dizaines et des dizaines d’invités à chaque fois… A 1.000 euros le kilo, cela représente pour chaque repas des sommes faramineuses. Et, bien sûr, de nombreux requins tués.

L’année dernière, comme le rappelait il y a quelques mois, un article publié par le quotidien Le Monde, le guide Michelin s’était vu rabroué par de nombreuses associations, car il avait référencé dans son édition de 2011, un restaurant (3 étoiles) servant de la soupe à l’aileron de requin. Dans la version 2012, ce même établissement, le Sun Tung Lok Shark Fin avait perdu une étoile… Toutefois, Bob Miao, directeur des guides Michelin Chine a précisé que la perte de ce macaron n'avait rien à voir avec les fameux potages...

Rappelons que depuis janvier 2012, et c’est là un symbole fort, le plus célèbre palace, le fameux Peninsula situé sur Kowloon face à l’île a décidé de ne plus servir de soupes à l’aileron de requin dans ses restaurants. Une décision qui sera étendue aux neuf établissements du groupe

Cathay souligne avoir étudié la question pendant très longtemps avant de se ranger aux côtés des défenseurs de l'environnement qui réclament une forte baisse du commerce des ailerons. Cette décision prendra trois mois pour être mise en place.

Jeudi 6 Septembre 2012
Lu 780 fois

Hong Kong Pratique | Hong Kong : Les 10 Incontournables | Hong Kong : Hôtels | Hong Kong : Restos | Hong Kong : Culture | Hong Kong : côté shopping | Hong Kong : côté nuit | Hong Kong : news | Hong Kong : reportages | Lexique | Hong Kong : en bref


Inscription à la newsletter