Des restaurants privés pour séduire le palais des amateurs de bonne gastronomie

Cuba, Barcelone et maintenant Hong Kong… Les restaurants « privés » ou clandestins (comprendre qui n’ont pas pignon sur rue ; qui ne sont connus que de quelques privilégiés) sont tendance…



Des restaurants privés pour séduire le palais des amateurs de bonne gastronomie
On connaissait les paladares cubains : ces restaurants privés « tolérés » par le gouvernement cubain.

On savait également que depuis quelques temps, la grande mode culinaire de Barcelone était aux restaurants cachés dans les étages, dans les cours privées, destinés à quelques « happy few » connaissant adresses et mots de passe.

Il semblerait que cette mode s’étende au reste du monde. En effet, les « private kitchens » clandestines débarquent à Hong Kong et font fureur. Comme dans le reste du monde, ces restos se font connaitre par le bouche à oreille. Ils se trouvent dans des immeubles anonymes, n’accueillent qu’une dizaine de clients et ne proposent en général qu’un seul menu…

Bon appétit. Si vous trouvez la bonne adresse.

Samedi 17 Juillet 2010
Lu 1319 fois

Hong Kong Pratique | Hong Kong : Les 10 Incontournables | Hong Kong : Hôtels | Hong Kong : Restos | Hong Kong : Culture | Hong Kong : côté shopping | Hong Kong : côté nuit | Hong Kong : news | Hong Kong : reportages | Lexique | Hong Kong : en bref


Inscription à la newsletter