En route pour Cheung Chau…

Cheung Chau fait partie des îles qui entourent Hong Kong. Située à une petite heure de bateau, Cheung Chau doit faire l’objet d’une visite pour son calme, pour son port de pêche, pour ses plages, pour ses balades, pour ses restaurants de fruits de mer... Mais aussi pour sa balade en bateau. Parce que le trajet qui mène à ce petit coin de tranquillité est déjà un voyage en soi.



En route pour Cheung Chau…
Pour vous rendre à Cheung Chau, rien de bien compliqué. Au départ de Central, empruntez la longue passerelle piétonnière qui part de Connaught road C pour rejoindre les quais. Descendez l’escalier qui se trouve sur la gauche et dirigez vos pas vers le ponton numéro 5. Les horaires sont indiqués.

Deux types de bateaux font la navette entre Hong Kong et Cheung Chau. Un navire rapide et un plus lent (dont le MV Xin Chao). Optez pour la version lente ; vous pouvez payer avec votre pass Octopus, environ 13 HKD la traversée. Choisissez la classe « ordinary ». Il ne s’agit pas de vous faire réaliser des économies substantielles, mais tout simplement de vous faire profiter de cette escapade de la manière la plus typique qui soit.

La classe « ordinary » est celle qui se trouve sur le pont inférieur du bateau. Celui qui n’est pas climatisé. Celui qui est emprunté quotidiennement par les habitants de l’île qui viennent travailler à Hong Kong ou par les commerçants qui viennent se ravitailler dans le centre. Ce qui explique que marchandises et passagers (touristes et locaux) se mélangent.

Les uns se distinguent cependant facilement des autres. Quand les premiers s’endorment, lisent le journal, font leurs devoirs, jouent sur leur iPad, etc. ; les autres mitraillent avec leur appareil photo et leur caméra numérique… Il faut dire que le trajet vaut le détour !

Quand le navire quitte le port, vous laissez Hong Kong et ses fantastiques gratte-ciel à bâbord et Kowloon et le port Victoria à tribord. Dans l’étroit chenal qui sépare l’île du continent -qui se rétrécit à chaque nouvelle vague de travaux gigantesques qui gagnent sur la mer- les Star Ferries font la navette, des remorqueurs remorquent, des barges débarquent, des hydroglisseurs filent vers Macao, des bateaux de pêche rentrent au port et une jonque chinoise (une réplique) balade les touristes.

Ici, le trafic maritime est très intense. En permanence. Du matin jusqu’au soir. De l’aube au coucher du soleil. Les bateaux se croisent dans tous les sens. Du nord au sud ; de l’est à l’ouest. Ce qui génère une forte houle même par temps calme.

Maintenant, le bateau file plein ouest, vers Macao. Il fend la mer, tranquillement mais puissamment. Des gerbes d’eau arrosent le pont violet qui tranche avec les portes et les parois oranges du navire. Une brise balaie l’air en permanence. Ce qui atténue l’odeur de fioul et sèche les chemises, les polos et les robes toujours humides avec cette chaleur moite et étouffante.

En cette matinée de juillet, les petites îles qui se trouvent au large de Hong Kong sont nimbées d’une brume de chaleur. Elles affichent toutes la même forme de cône arrondi –très caractéristique- recouvert de vert tropical.

Dès que le bateau s’éloigne de Hong Kong, on croise un gigantesque porte-containers, véritable pachyderme maritime, qui avance majestueusement vers le ponant. Droit devant. Il est doublé par un hydrofoil qui « vole » vers Macao pendant qu’un méthanier frôle une frêle barque de pêcheurs entourée de pneus et ballotées par les vagues telle une coque de noix jetée à la mer par un gosse qui rêve d’horizons lointains... Pendant toute la traversée, qui dure entre 45 minutes et une heure, le spectacle est permanent.

A l’arrivée au port de Cheung Chau, les lunettes de soleil sont mouchetées d’embruns et les lèvres ont le gout du sel. Des dizaines de bateaux de pêche sont rangés ; bien alignés. Tous identiques. Puis le débarcadère à l’architecture très vintage se rapproche. Le bateau accoste. Deux coups de sifflet stridents et la passerelle s’abaisse, se pose lourdement sur le ponton. Tout le monde descend. La visite de Cheung Chau peut commencer. Mais ceci est une autre histoire…

Jean-Philippe Tarot pour www.hong-kong-cityguide.com

En route pour Cheung Chau…

En route pour Cheung Chau…

En route pour Cheung Chau…


En route pour Cheung Chau…

En route pour Cheung Chau…

En route pour Cheung Chau…

En route pour Cheung Chau…

Vendredi 27 Juillet 2012
Lu 1033 fois

Hong Kong Pratique | Hong Kong : Les 10 Incontournables | Hong Kong : Hôtels | Hong Kong : Restos | Hong Kong : Culture | Hong Kong : côté shopping | Hong Kong : côté nuit | Hong Kong : news | Hong Kong : reportages | Lexique | Hong Kong : en bref


Inscription à la newsletter