France Ô se met à l’heure de la Chine à l’occasion du Nouvel an chinois

A l’occasion du Nouvel an chinois, qui débute le 3 février, la chaine de télévision France Ô va se mettre à l’heure de la Chine avec une programmation originale et variée. Magazines, documentaires, cinéma et fictions à partir du dimanche 30 janvier 2011. Programme.



Dimanche 30 janvier à 19h35
Sinosphère, un magazine présenté par Marion Zipfel et Chenva Tieu
Sinosphère, l’émission qui décrypte la Chine propose une émission spéciale à l’occasion du Nouvel an chinois. Les présentateurs et leurs invités reviendront sur la fête la plus importante de la communauté chinoise, qui comporte une dimension familiale extrêmement marquée. La communauté chinoise en France est conséquente, elle est estimée entre 600 000 et 700 000 personnes. D’autre part, il y a une présence très ancienne de Français d’origine chinoise dans les îles comme la Polynésie, La Réunion, et même en Guyane. Pour le Nouvel An chinois, l’émission évoquera la gastronomie chinoise et s’interrogera sur les plats les et recettes propres à ces festivités. Des chefs chinois, mais aussi des chefs français qui ont vécu en Chine vont partageront leur vision de la gastronomie.

Lundi 31 janvier à 20h35
Yesterday Once More, un film de Johnnie To (2004)
Avant de s’adjoindre les services de notre Johnny national dans le musclé Vengeance, Johnnie To s’était déjà fait connaître comme l’un des maîtres du cinéma d’action de Hongkong. Mais, en Chine, il est surtout connu pour ses films romantiques. Yesterday Once More constitue la réunion de ces deux univers. À mi-chemin entre romance et polar, le film explore avec légèreté les affres de la vie de couple sur fond de cambriolages.

Lundi 31 janvier à 22h10
SPL, un film de Wilson Yip (2006)
Quand on pense « cinéma chinois », on pense souvent « arts martiaux et action ». Il faut dire que les réalisateurs de l’empire du Milieu sont depuis longtemps passés maîtres dans l’art de filmer les combats les plus impressionnants. SPL est l’un de ces polars survitaminés dans lequel Donnie Yen, nouvelle coqueluche du cinéma d’action hong-kongais, incarne un flic aux méthodes expéditives qui va tout faire pour coincer l’impitoyable parrain de la pègre locale. Des scènes de combat époustouflantes viennent servir une intrigue noire, le tout sur un rythme tonitruant. Simple et efficace.

Mercredi 2 Février à 20h35
Thematik spécial Nouvel An Chinois
Présenté par Laurent Bignolas depuis le Musée Guimet qui reçoit comme invités Chenva Thieu, président de « On Line Productions » et Caroline PUEL, correspondante et responsable du « Point » en Asie.

Vous pourrez y découvrir les deux documentaires :
- Les Chinois de Belleville, un documentaire de Jean-Antoine Boyer
Quartier d’immigration depuis toujours, doté d’une réputation sulfureuse, Belleville a vu arriver depuis le début du XXe siècle plusieurs vagues d’étrangers. Mais, progressivement, Arméniens, Grecs, Juifs, Allemands, Espagnols, Maghrébins et Africains ont été remplacés par des Asiatiques, et particulièrement des Chinois. Ces derniers ont repris les commerces boudés par les enfants des premiers exilés, trouvant là un moyen de s’élever socialement. Liés par le sens de la solidarité, les Chinois de Belleville ont donné à ce coin de la capitale une animation très particulière. Cette communauté se compose de trois groupes distincts : les Wenzhou, qui sont présents en France depuis plus d’un siècle, les Teochew, qui viennent d’Indochine, et les Dongbei, originaires du nord de la Chine. Beaucoup vivent dans la précarité et la peur, regrettant même parfois d’être venus dans une France qu’ils imaginaient différemment. Guidé par Donatien Schramm, de l’association Paris-Chine, le film plonge dans l’histoire de Belleville, à la rencontre du photographe Willy Ronis, qui s’est intéressé au quartier dès 1954. La caméra se faufile également dans les appartements collectifs, les ateliers et les commerces.

- Les coulisses du Nouvel an chinois à Hong Kong, un documentaire de John Mernit pour National Geographic
Le nouvel an chinois à Hong Kong n’est pas tout à fait l’idée qu’on s’en fait. la Culture chinoise a bien des aspects qui ne sont pas toujours ceux qu’on croit, coupée en deux qu’elle est. Les Chinois ont inventé la poudre et ils la cultivent. Le nouvel an est l’occasion de la célébrer. Selon un multiculturalisme très économique et médiatique. Le chemin de la poudre est le fil conducteur de cette grande préparation au passage à la nouvelle année dans un grand show où le modèle occidental fait, à Hong Kong, allégeance à la culture occidentale. De la poudrière où travaillent les artificières jusqu’à la poudre aux yeux des plateaux de télévision le spectacle est « made in Hong Kong », détonnant !

Jeudi 3 février à 20h35
Belleville Story, un téléfilm d’Arnaud Malherbe
Derrière l’effervescence populaire du quartier de Belleville se cache un monde sans pitié où la loi du plus fort est de mise. Paco Boublard, consacré « révélation masculine » au Festival de la fiction télé de La Rochelle en 2009, campe Freddy, un délinquant à la petite semaine, qui est chargé de tuer un type étrange. Un certain Monsieur Zhu, la cinquantaine aux allures « seventies », un peu fêlé, un peu Zorro, tout juste débarqué de Chine. Belleville Story, un téléfilm haletant où se mêlent action et suspense.

Samedi 29 Janvier 2011
Lu 1273 fois

Hong Kong Pratique | Hong Kong : Les 10 Incontournables | Hong Kong : Hôtels | Hong Kong : Restos | Hong Kong : Culture | Hong Kong : côté shopping | Hong Kong : côté nuit | Hong Kong : news | Hong Kong : reportages | Lexique | Hong Kong : en bref


Inscription à la newsletter