Hong Kong : une collection de Swatch vendue 4.3 millions d'euros

Un événement extraordinaire a eu lieu à Hong Kong le 24 novembre dernier. En effet, l’une des collections le plus complètes de montres Swatch (4.363 pièces) et qui reflète le mieux l’histoire fabuleuse de montre en plastique a été vendue pour la somme historique de 51.7 millions de dollars hongkongais ! Alors Swatch montres de collection ? Indiscutablement...



Hong Kong : une collection de Swatch vendue 4.3 millions d'euros
Hong Kong est le premier marché au monde pour la vente de montres de luxe et se place également très bien dans le domaine des grandes ventes aux enchères des garde-temps de collection.

Un statut qui se renforce encore aujourd’hui avec une collection unique de Swatch vendue le 24 novembre dernier à un important collectionneur de Chine continentale pour la somme fabuleuse de 51,7 millions de HKD (environ 4.3 millions d’euros).

La collection Blum a été constituée au fil des ans par l’homme d’affaires suisse Peter Blum et sa femme Linda, collectionneurs passionnés de Swatch depuis les premiers jours de la marque.

Cette collection exceptionnelle comprend 4.363 garde-temps, dont un nombre important de prototypes, d’hybrides et de versions de pré-production jamais mis en vente. Bref, le rêve de tout collectionneur.

Beaucoup de ces prototypes datent de la période qui a tout juste précédé la commercialisation des premières montres Swatch au début des années 1980. Par conséquent, ils sont extrêmement rares (et donc très recherchés par les amateurs).

On retrouve dans cette collection unique la célèbre Oigol Oro créée par Mimmo Paladino, un ensemble constitué des modèles Verduhra, Guhrke et Bonjuhr d’Alfred Hofkunst, chacun signé de la main de l’artiste, et dix montres Swatch uniques, dont six prototypes issus de l’imagination de Kiki Picasso.

La collaboration remarquée du peintre américain Keith Haring avec Swatch vient également étayer la collection, avec un SET de quatre modèles commercialisés aux Etats-Unis : modèle avec Personnage, Milles Pattes, Serpent et Blanc sur Noir, ainsi que plusieurs prototypes et variantes.

Notons également la présence d’un modèle Swatch Puff, le premier (n°1) des seules 120 pièces produites, de Feathers, par Rudolph Moshammer et d’une Jelly Fish spéciale créée et signée par Andrew Logan.

Organisée par la maison de vente aux enchères d’objets d’art Phillips de Pury & Company cette vente a suscité un intérêt considérable pendant les expositions qui ont précédé la mise aux enchères à New York, à Londres et à Shanghai, où les pièces étaient visibles au Swatch Art Peace Hotel, lieu culturel phare entièrement restauré et hôtel dédié aux arts, sur le Bund.

Le commissaire priseur Simon de Pury a assuré la mise en scène de cet événement Swatch fort en émotions. Il a choisi un lieu prestigieux dans l’une des villes les plus dynamiques et spectaculaires de Chine... Hong Kong.

Source : www.montres-de-luxe.com

Vendredi 25 Novembre 2011
Lu 1169 fois

Hong Kong Pratique | Hong Kong : Les 10 Incontournables | Hong Kong : Hôtels | Hong Kong : Restos | Hong Kong : Culture | Hong Kong : côté shopping | Hong Kong : côté nuit | Hong Kong : news | Hong Kong : reportages | Lexique | Hong Kong : en bref


Inscription à la newsletter