Tai Po et le temple de Man Mo : à la découverte d’une ville méconnue des Nouveaux Territoires

Juillet 2012, il devrait faire beau en cette saison à Hong Kong, mais des pluies torrentielles alternent encore avec de très fortes chaleurs… Moites. Etouffantes. Qu’à cela ne tienne, la découverte de la ville de Tai Po et de son adorable petit temple de Man Mo se fera en passant entre les gouttes… En route pour les Nouveaux Territoires.



Nouveaux Territoires : Tai Po et le temple de Man Mo

Tai Po et le temple de Man Mo : à la découverte d’une ville méconnue des Nouveaux Territoires
En règle générale, les touristes restent cantonnés aux quartiers centraux de Hong Kong, entre l’île et Kowloon. Normal, lorsqu’on n’y reste que quelque jours…

Pourtant, quand le séjour se prolonge ou que les visites se font récurrentes, il n’est pas superflu d’élargir son périmètre d’action et d’aller là où peu d’étrangers se déplacent…

Dans cet esprit, une petite escapade d’une journée dans les Nouveaux Territoires (vaste étendue de terres situées au nord de Kowloon) n’est pas inintéressante.

Parmi les destinations « hors sentiers battus » à explorer : la ville de Tai Po, son marché et son petit temple.

Pour s’y rendre, le plus simple est d’utiliser les transports en commun (le MTR). Certes, depuis le centre, il faut compter une bonne heure et quelques changements de lignes de métro… Mais de toute façon, il n’y pas d’autres solutions ! Sauf si vous avez votre propre voiture ou si vous pouvez vous offrir un taxi !

Tai Po et le temple de Man Mo : à la découverte d’une ville méconnue des Nouveaux Territoires
La « ville nouvelle » de Tai Po se trouve sur la ligne East Rail (bleue) du MTR. Heureusement, à partir de la station Kowloon Tong, la dernière partie du chemin s’effectue en extérieur.

Dans ce RER local -qui porte les mêmes couleurs que celui de Paris (bleu, blanc et rouge) mais en version propre et sans insécurité- vous pouvez avoir un aperçu des banlieues éloignées de Hong Kong.

Tout au long du chemin, de monumentales barres d’immeubles alternent avec une végétation tropicale dense…

Plus concrètement, deux arrêts desservent Tai Po : Tai Po Market et Tai Wo. Descendez au premier. Une fois dans la gare, prenez la sortie A2. Poursuivez votre chemin en empruntant un long trottoir couvert d’un toit en verre. Parvenu au bout, un grand bâtiment moderne se dresse sur votre gauche : c’est le Tai Po Hui Market and Food Court. Prendre la rue piétonne qui se trouve juste en face de cet immeuble.

Tai Po et le temple de Man Mo : à la découverte d’une ville méconnue des Nouveaux Territoires
Mais avant de démarrer la visite de cette ville connue pour son marché -qui serait le plus vieux de Hong Kong-, revenons un peu sur l’histoire de Tai Po.

Tai Po, est l’une des villes nouvelles de Hong Kong. Elle se situe au nord-ouest, en plein cœur des Nouveaux Territoires.

Sa construction a commencé dans les années 70, quand le gouvernement local a dû faire face à l’arrivée massive de réfugiés chinois (en provenance de Chine populaire). La plupart de ces immigrés vivaient alors dans des taudis…

Les autorités ont alors décidé de construire des quartiers résidentiels pour ces personnes, qui manifestement, ne retourneraient jamais dans leur pays ! L’espace étant rare et cher dans le centre, les villes nouvelles furent donc installées dans les « Nouveaux Territoires ». Tai Po fait ainsi partie de ces villes dortoirs. Naturellement, ce choix n’est pas le fruit du hasard ! En effet, cette bourgade se trouvait sur la ligne de chemin de fer qui reliait Kowloon à Canton (Shenzhen) en Chine Populaire. De plus, Tai Po était depuis des siècles, un important lieu de commerce (d’où son marché…). C’est d’ailleurs pour que les divinités les protègent que les commerçants firent construire le temple de Man Mo (Man étant le dieu de la littérature et Mo le dieu de la guerre).

Tai Po et le temple de Man Mo : à la découverte d’une ville méconnue des Nouveaux Territoires
La promenade commence par les rues piétonnes du centre-ville, qui accueillent commerces et restaurants.

Un quartier moderne qui ressemble comme deux gouttes d’eau à tous ceux que l’on peut découvrir dans Hong Kong, avec ses Seven Eleven, ses Sasa, ses magasins de baskets, mais surtout, avec ses odeurs de cuisine -on mange à toute heure du jour ou de la nuit dans cette région du monde- ; avec ces senteurs de fruits et légumes, notamment celle du fameux durian qui peut s’avérer, disons, déroutante la première fois ; avec les parfums que dégage une pharmacie traditionnelle proposant des remèdes médicaux à base de plantes.

Plus loin, c’est au tour d’une boulangerie de répandre ses effluves de petits gâteaux tous frais… Goutez le fameux Polo Bun (ou Pineapple Bun) hongkongais, sorte de petit pain au lait sucré, qui se déguste généralement chaud, coupé en deux, avec un petit morceau de beurre étalé sur chaque partie. Au coin d’une rue, ce sont les arômes des Dim Sum qui prennent le dessus. Incontournables raviolis à la vapeur que l’on retrouve dans une grande partie de l’Asie…

Toutes ces odeurs mélangées sont bien évidemment omniprésentes dans tout Hong Kong, mais elles semblent plus prégnantes à Tai Po… Peut-être parce que le rythme de vie, toujours trépidant -voire usant- dans le centre, semble ici ralentir. Les gens marchent un peu moins vite, le bruit est un peu moins fort, le stress semble un peu plus contenu.

C’est dans la rue Fu Shin Street, qui accueille un marché de vêtements bon marché et d’alimentation que se trouve le petit temple de Man Mo.

Vous devinez la présence du temple avant même de l’avoir vu grâce aux incontournables odeurs d’encens qui se diffusent dans l’air à longueurs de journées… Ceint d’un muret en briques grises, le temple de Man Mo, également en briques grises, est doté d’une courette dont le calme contraste avec l’agitation de la rue commerçante… Une fois à l’intérieur, des dizaines de rouleaux d’encens en forme de ressorts pendent au plafond et diffusent leurs effluves. Sur la droite, une cloche, énorme, voisine avec un tambour. Deux petites pièces, de chaque côté, sont dédiées aux dieux de la littérature et de la guerre, auxquels ce temple est consacré. Soulignons que ce petit temple a été déclaré monument historique en 1984 ; il s’agit du premier à recevoir cette distinction dans les Nouveaux Territoires. En 2001, un magazine américain classa même ce temple parmi le « Top 10 » des attractions touristiques de Hong Kong.

Enfin, « last but not least », Tai Po accueille le Hong Kong Railway Museum, car c’est à cet endroit qu'au début du XXe siècle, les Chinois arrivaient de Canton par la voie ferroviaire.

Pour la petite histoire, sachez qu’il est aussi possible de voir un petit monument en forme de spirale situé dans le Waterfront Park. Il symbolise la rétrocession de Hong Kong à la Chine en 1997.

Jean-Philippe Tarot pour www.hong-kong-cityguide.com

Voir les photos sur la page Facebook

Tai Po et le temple de Man Mo : à la découverte d’une ville méconnue des Nouveaux Territoires

Dimanche 5 Août 2012
Lu 1328 fois

Hong Kong Pratique | Hong Kong : Les 10 Incontournables | Hong Kong : Hôtels | Hong Kong : Restos | Hong Kong : Culture | Hong Kong : côté shopping | Hong Kong : côté nuit | Hong Kong : news | Hong Kong : reportages | Lexique | Hong Kong : en bref


Inscription à la newsletter