Hong Kong : le bruit abrutit les habitants

Hong Kong est une ville fabuleuse… Fabuleuse, mais bruyante… Très bruyante. A tout moment de la journée, tout au long de l’année… Une récente étude locale, montre d’ailleurs qu’au-delà de la gêne permanente occasionnée par le bruit, les nuisances sonores sont un « problème environnemental majeur » de l’ex-colonie britannique.



Hong Kong : le bruit abrutit les habitants
Hong Kong est une ville magique et fascinante. C’est indéniable. Mais Hong Kong est aussi une ville épuisante, exténuante, usante. Non pas parce qu’elle ne dort jamais, à l’instar de sa cousine New York, mais parce qu’elle est extrêmement bruyante…
 
De fait, Hong Kong est un chantier permanent… On casse l’ancien pour reconstruire du neuf et parfois même, on casse du neuf pour reconstruite du plus neuf encore. Qu’il s’agisse des grands chantiers de construction comme celui qui s’éternise sur l’ile à la sortie des débarcadères ou de la construction de nouveaux immeubles, de nouveaux malls ou de nouvelles routes… Ça n’arrête jamais ! Camions, marteaux-piqueurs, bétonneuses, etc. Le bruit est permanent et omniprésent… Et quand on s’éloigne des zones de travaux, c’est au tour des bus (particulièrement bruyant) de reprendre le flambeau…
 
Aujourd’hui, les nuisances sonores sont devenues si problématiques que le gouvernement local a commandé l’année dernière, la réalisation d’une étude à des chercheurs de l’Université chinoise de Hong Kong. Le résultat, sans trop de surprise, est sans appel : « le bruit est un problème environnemental majeur. C'est un aspect important de notre qualité de vie, qui est aujourd'hui compromis » a récemment déclaré à l'AFP le professeur TW Wong, spécialiste en santé publique.
 
Le bruit (souvent doublé de vibrations insupportables) est même considéré comme la première cause de nuisance dans la vie quotidienne des Hongkongais, confrontés à des problèmes de sommeil et des énervements. Dans ce contexte, les responsables politiques ont pris une série de mesures visant à réduire les nuisances sonores : le revêtement de routes, l'encadrement des horaires pour les travaux de construction (jusque-là, assez anarchique), la promotion de l'usage de machines moins sonores ou encore une meilleure isolation des bâtiments. La ville a même commandé des bus électriques pour tenter d’adoucir les décibels qui émanent de ces géants à double pont qui foulent l’asphalte hongkongais à longueur de journée…
 
Les autorités estiment que plus d'un million de résidents à Hong-Kong (un habitant sur sept) sont exposés au vacarme de la circulation, au-dessus du seuil de 70 décibels.
 
Que cela ne vous empêche pas de visiter cette ville fabuleuse… En revanche, prévoyez peut-être des boules Quiès… Où alors, prenez un bateau et évadez-vous sur les îles environnantes comme Cheung Chau … Au calme .

Lundi 22 Juillet 2013
Lu 385 fois

Hong Kong Pratique | Hong Kong : Les 10 Incontournables | Hong Kong : Hôtels | Hong Kong : Restos | Hong Kong : Culture | Hong Kong : côté shopping | Hong Kong : côté nuit | Hong Kong : news | Hong Kong : reportages | Lexique | Hong Kong : en bref


Inscription à la newsletter