Uli Sigg : un collectionneur suisse offre sa collection d'art contemporain à Hong Kong

Le grand collectionneur Uli Sigg, de nationalité helvétique, a offert 1.463 pièces d’art contemporain chinois au Centre Culturel de West Kowloon de Hong Kong. Des œuvres qui à terme, vont rejoindre les collections permanentes du musée M+ dont l’ouverture est prévue en 2017.



Uli Sigg, standing in front of a work from his collection, FANG LIJUN’s Untitled (1995). Courtesy Uli Sigg.
Uli Sigg, standing in front of a work from his collection, FANG LIJUN’s Untitled (1995). Courtesy Uli Sigg.
Hong Kong est devenue une place incontournable dans le marché de l’art, notamment dans le domaine des ventes aux enchères…

Mais l’offre culturelle du territoire est en train d’évoluer. De nouveaux espaces dédiés à l’art s’ouvrent, les galeries se multiplient, des expositions d’importance internationale passent désormais par Hong Kong (cf. l’expo Picasso qui a lieu en ce moment même).

Une tendance qui devrait se confirmer dans les années à venir d’autant que le Suisse Uli Sigg, considéré comme le plus grand collectionneur d’art chinois contemporain au monde, vient de faire don de 1.463 œuvres au Museum Plus (M+), un musée d’art moderne et contemporain situé à West Kowloon, dont l’ouverture est prévue pour 2017.

Cette collection est estimée à 170 millions d’euros. A noter qu’en contrepartie de son don, le collectionneur suisse aurait obtenu la garantie que les artistes contestataires chinois comme Weiwei, habituellement soumis au régime de la censure, puissent être librement exposés. Le collectionneur a par ailleurs indiqué qu’avec ce don, il réalisait un de ses plus anciens désirs, à savoir : « ramener ces œuvres d'art contemporaines chinoises en Chine ».

Lam Stephen, Premier secrétaire du gouvernement de Hong Kong et président du conseil d'administration du centre culturel de West Kowloon, a exprimé sa gratitude pour le don d’Uli Sigg, rappelant que la collection d'art moderne couvrait une période contemporaine de trente ans (de 1979 à 2009), qui reflétaient les Quatre Modernisations de la Chine et le lancement de la politique d'ouverture.

Lam a ajouté que la collection renforcerait non seulement le rôle de la ville en tant que premier centre culturel en Asie, mais qu'elle développerait aussi les échanges culturels avec les musées en Europe, aux États-Unis, en Asie et en Chine continentale.

Lundi 18 Juin 2012
Lu 1302 fois


Hong Kong Pratique | Hong Kong : Les 10 Incontournables | Hong Kong : Hôtels | Hong Kong : Restos | Hong Kong : Culture | Hong Kong : côté shopping | Hong Kong : côté nuit | Hong Kong : news | Hong Kong : reportages | Lexique | Hong Kong : en bref


Inscription à la newsletter